Vous êtes designer, créateur ou encore architecte et vous souhaitez communiquer sur vos créations et réalisations sur The Blog Déco, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions rédiger ensemble un billet tendance.

Professionnels, agences de communication et annonceurs, vous souhaitez promouvoir une marque rentrant dans la ligne éditoriale du site, n’hésitez à nous contacter, plusieurs solutions de mise en avant sont possibles.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre site Internet

Votre message

Joindre un fichier - 1

Joindre un fichier - 2

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

Patricia Urquiola

Patricia Urquiola
Patricia-Urquiola

Patricia-UrquiolaElle a marqué cette décennie de ses formes élégantes et sensuelles, éditées par les plus grandes maisons de design italien.

La créatrice espagnole Patricia Urquiola cultive la confusion, les paradoxes, l’éclectisme pour nourrir sa fantaisie débordante, mais qui semble toujours parfaitement maîtrisée. Rencontre avec une intrépide .

On la dit si pressée, toujours au bord du chaos, assaillie par les mots, les idées, les envies: c’est absolument vrai et pourtant, Patricia Urquiola ne rêve que d’une chose: d’étreinte. Espagnole d’origine et Italienne d’adoption, elle parle d’«abbraccio», et ce mot dit à lui seul la tendresse, les bras grands ouverts, le temps suspendu, son désir de créer du lien bien plus que des objets.

Cette ouverture, cette générosité, c’est avant tout celle de la multiplicité des références, de l’éclectisme, de l’inventivité, des rencontres, des surprises dont témoigne son travail. Equilibriste, entre la mode et la décoration, l’artisanat et la technologie, le brut et le raffinement, elle parvient à synthétiser son extrême exubérance dans un trait toujours lisible, sans bavardage. «Je pense avec mes mains, je suis ma propre cliente», explique-t-elle. Formée à l’architecture à l’Université de Madrid, elle rejoint ensuite l’Ecole polytechnique de Milan, où elle obtient sa thèse sous la direction d’Achille Castiglioni. C’est avec lui qu’elle apprend à être attentive aux petites choses, elle qui voyait plutôt le monde «à l’échelle plus vaste de l’architecture».

Depuis, elle cultive la légèreté, l’ironie, le sens du détail. D’autres figures majeures de l’industrie et du design italien l’épaulent tout au long de sa carrière: Maddalena De Padova, Vico Magistretti, Piero Lissoni et surtout Patrizia Moroso, qui la fera réellement connaître sur la scène internationale.

Ce n’est qu’en 2001, alors qu’elle n’y avait jamais réellement songé, qu’elle ouvre sa propre agence. Depuis, les prix viennent régulièrement récompenser son travail: Designer de l’année Elle Déco en 2003, trophée Wallpaper en 2006, Designer de la décennie 2000-2010 par les revues Häuser et Home.

Nous avons rencontré cette superstar du design à Art Basel en juin 2010, où elle a dévoilé deux installations, MacrosteriasetAlgae Benchprésentées par Ruinart. Pour la plus ancienne des maisons de Champagne, elle a également créé un objet unique, «Le fil d’or», un bouchon de fils torsadés qui chapeaute les bouteilles de la Collection Prestige. Patricia Urquiola, connue pour sa capacité à revisiter le métal tressé, habille ainsi d’une robe de fête le Ruinart Blanc de Blancs. Effervescente, joyeuse, touffue, digressive, la conversation de Patricia Urquiola semble elle-même jaillie d’une bouteille de champagne: «Lorsque l’on est confus, c’est là que l’on commence à parler, non?» Entretien.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Pin on Pinterest0

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

+ INSPIRATION +

TBD-Newsletter

Newsletter

 

REJOIGNEZ LE CLUB DES LECTEURS

Actu déco et info exclusives de la vie du blog 1 fois par mois !